dimanche 15 novembre 2015

Arisarum vulgare - Arum arisarum ou Capuchon de moine

Plante de 15 à 30 cm.
Feuilles en cœur, plus ou moins sagittées avec un long pétiole.
Fleur de 4 ou 5 cm, blanchâtre, à spathe cylindrique à rayures vertes ou brunes avec un capuchon qui laisse dépasser un spadice fin et recourbé à son extrémité.
Aime les endroits frais et pas trop secs. On peut la trouver fleurie toute l'année sauf en été.
Se rencontre sur toute la Crète avec une préférence pour la moitié ouest de l'île.
Les baies sont toxiques, alors que les tubercules étaient consommés en période de famine.




samedi 14 novembre 2015

Valeriana asarifolia - Valériane à feuilles d'Asaret ou Valériane de Crète

Cette endémique de Crète et de Karpathos a une taille de 15 à 40 cm.
Les feuilles basales pétiolées sont arrondies et réniformes alors que les feuilles supérieures sont profondément découpées et sessiles. La tige dressée est rougeâtre et généralement non ramifiée.
Les fleurs blanches ou roses ont 5 pétales et sont regroupées en cymes denses.
Aime les rochers calcaires. Ici au monastère de Faneromeni (Ierapetra) et près d'Orino, à l'Est de la Crète.




vendredi 13 novembre 2015

Pancratium maritimum - Lys de mer

Magnifique plante à bulbe qui se raréfie au rythme de la disparition des dunes.
Aussi, pour la protéger, préservons ses plages, les dunes et prenons garde de ne pas trop piétiner son habitat...
Elle avait peut-être inspiré le peintre antique du fameux "Prince des lis" de Knossos. 
Elle pousse sur le littoral et participe au maintien des dunes.
Elle peut atteindre 60 cm de hauteur.
Ses feuilles sont allongées en rubans.
3 à 12 grandes fleurs blanches odorantes (d'une dizaine de cm) par ombelles.
Les petits fruits noirs peuvent flotter et être ainsi transportés par les vagues plus loin sur d'autres plages.
Ici sur la plage de Xerokambos au Sud-Est de la Crète,
puis à Kalyves, à l'Est de la Canée (Chania).











Smilax aspera - Salsepareille d'Europe

Liane à tige anguleuse et épines éparses - 
Les feuilles coriaces, alternes en cœur allongé ont 2 vrilles accrochantes à la base du pétiole.
Les fleurs en ombelles, plutôt automnales, sont jaune-blanchâtre.
Fruits en grappes de baies rouges à maturité, toxiques. 

Les racines sont utilisées en médecine.
Les jeunes pousses se mangent comme les asperges.

Réputée être consommée par les "Schtroumpfs" !







jeudi 12 novembre 2015

Cytinus hypocistis, Cytinet hypociste ou Cytinelle

Cette plante printanière hors du commun est un parasite des racines des cistes (hypocistis = sous les cistes) et a la particularité d'être dépourvue de chlorophylle. Ses fleurs à 4 tépales sont jaunes, parfois blanches et ses feuilles sont d'un rouge assez vif. Nom grec : Κύτινος ο υπόκιστος

Ici, à l'Est de la Crète, près d'Orino. On en trouve aussi dans la moitié ouest de l'île.